Entre privilèges et inconvénients d'une assurance dépendance : que retenir ?

En cas de situations désastreuses (accident, maladie, handicap, etc. ), seule votre assurance dépendance peut garantir votre survie. La souscription à une assurance dépendance se fait de deux différentes manières présentant des avantages, mais aussi des inconvénients ; ce dont nous parlerons dans ce contenu.

Avantages d’une assurance dépendance

Les pertes d’autonomie liée à diverses situations inattendus de la vie, engendrent souvent d’énormes dépenses, allez sur le site. Ces frais sont pour la plupart au-dessus des capacités et des moyens de plus d'un. Ainsi, le premier avantage d’une assurance dépendance est de solder ou tous simplement assurer d’une partie des frais. Autrement dit, elle permet de recevoir de l’aide financière supplémentaire après une perte d’autonomie partielle ou totale. De plus, elle permet de bénéficier d’une rente par mois versé par l’assurance dépendance. Ce montant est déterminé lors de la souscription du contrat entre les deux parties. En cas d’une dépendance totale, vous pouvez bénéficier d’une allocation personnalisée d’autonomie (APA). Selon votre contrat, vous bénéficiez des services d’assistance comprenant les aides ménagères, dépannage, etc. De plus, vous avez droit à des prestations en cas d’hospitalisation et une garantie de prise en charge par l’assureur dans un établissement spécialisé. Une fois souscrit à une assurance dépendance, vous êtes déclaré dépendant.

Inconvénients d’une assurance dépendance

Il est bien bon de souscrire à une assurance dépendance, mais elle ne présente pas que des intérêts ou privilèges. D’abord, la première contrainte est le tarif qui se trouve être plutôt élevé. Les prix sont imposés par les compagnies et peuvent changer en fonction du degré de dépendance (partielle ou total). Il peut arriver qu’après une souscription, la personne ne perde jamais son autonomie. Dans ce cas, c’est une assurance à fond perdu, car aucun remboursement n’est prévu par le contrat. Elle implique aussi un engagement à long terme puisque l’assuré cotisé jusqu’à ce que la dépendant survienne. Ainsi, en cas d’arrêt de cotisation, tous les avantages sont supprimés par certaines compagnies. De plus, l’augmentation des primes ne s’observe pas au niveau de tout les assureurs