Le burn-out parental : causes, symptômes et traitement. 

La dépression de burn-out parental est un état dans lequel une personne est épuisée physiquement et psychologiquement de manière intense et permanente. Il est lié à la parentalité qui peut conduire vers un état dépressif majeur chez plusieurs parents surtout chez les mères. Dans ce guide, vous découvrirez les causes, les symptômes et le mode de traitement du burn-out maternel.

Qu’est-ce qui peut causer un burn-out parental ?

Les causes d’un burn-out parental sont diverses et varient d’une personne à une autre. Pourtant, la cause la plus fréquente est l’idéalisation de la parentalité. Les mamans qui font un burn-out maternel très souvent sont celles qui ont idéalisé leur maternité. Pour plus d’informations sur le sujet, continuez à lire. La majorité des femmes qui vivent dans un état de burn-out ont l’habitude de tout contrôler. Ainsi, en échouant devant leurs objectifs parentaux, elles manquent de confiance en elles-mêmes et finissent par avoir des dépressions variées de manière fréquente, une cause de burn-out maternel.

Quels sont les symptômes du Burn-out parental ?

Bien qu’il existe plusieurs signes pour ce mal, le symptôme général d’un burn-out parental est l’épuisement physique intense et émotionnel. Il y a également l’absence du désir de parentalité, une fatigue permanente chaque matin. Cet épuisement conduit au manque de tempérance et de patience, à l’irritabilité. Le deuxième symptôme est la perte de plaisir dans la parentalité qui devient une charge, voire un impératif. Plusieurs mamans n’ont plus du plaisir à faire les tâches envers leurs enfants ou familles, c’est ainsi que la parentalité devient une exigence. Le troisième symptôme majeur d’un burn-out : est la distanciation émotionnelle. Avec le temps, certaines femmes détériorent totalement leurs relations avec leurs enfants.

Burn-out parental : traitement

Si vous faites un burn-out parental, n’hésitez pas à en parler à vos proches. Sollicitez l’aide des gens autour de votre cadre familial. Cela vous déchargera un peu de votre parentalité. La deuxième chose à faire est de visiter votre médecin traitant qui vous fournira de plus amples informations sur la marche à suivre pour éviter cette dépression. Ne cherchez pas à vous en sortie tout seul. Car les mamans l’ayant essayé ont risqué leurs vies par la suite.