Sevrage de votre bébé: comment le réussir?

Connaître la joie de la maternité revient aussi à accepter et endurer toutes les tâches éprouvantes qui viennent avec la naissance du bébé. Un bébé, ce n’est jamais très facile à entretenir. En plus de devoir changer régulièrement ses couches, il faut être à côté pour prendre soin de lui, et de son ventre. Car oui, la plupart des bébés sont de très grands gourmands. Toutefois, à une période de sa vie, le bébé doit être sevré. C’est l’une des périodes les plus difficiles, aussi bien sur le plan physique qu’émotionnel pour la maman et pour le bébé.

À quel âge et avec quoi sevrer un bébé ?

Le sevrage d’un bébé est le fait de lui couper l’alimentation au lait maternel pour y introduire des aliments plus communs. Ce sevrage, qui s’effectue très souvent un peu avant que le bébé ne boucle sa première année de vie, peut tout aussi bien être fait après cet âge. Sevrer un bébé se fait progressivement en diversifiant petit à petit son alimentation. Plusieurs techniques existent pour le faire. Débutez la diversification alimentaire avec une grignoteuse bébé, car cette méthode pourrait être une très bonne alternative pour vous à défaut d’utiliser un biberon commun. Dans cette grignoteuse bébé, vous mettrez des fruits ou des purées que votre bébé pourra consommer sans aucun risque. Cela vous permettra non seulement de lui conférer une autonomie en alimentation, mais aidera aussi votre bout de chou à découvrir de nouvelles saveurs et à s’habituer à de nouveaux goûts.

Réaliser un lent et bon sevrage

Votre enfant, habitué à votre lait, aura un peu de mal à s’en séparer. Du coup, le sevrer d’un coup sec pourrait être préjudiciable pour lui, mais aussi pour vous, car le lait stocké dans vos seins risque d’entraîner une mastite. Il vous faudra retirer petit à petit les tétées, passez par exemple de cinq tétées en une journée à trois, et remplacez les deux suspendues par du lait que votre pédiatre vous aura conseillé et par sa petite grignoteuse. Ainsi, vous l’habituerez à recevoir que chose que votre sein et en même temps, vous habituerez votre corps à réduire la production de lait.